Voyage dans les Royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos... : Et autres parties centrales de l´Indo-Chine : Angkor, Mékong, Luang-Prabang, Thaïlande, Khorat
 
Bienvenue    Commandes    Diffuseurs    Nous trouver !   
 Ma commande
Objectif Terre - Récits
 
 NOUVEAUTES !
 Guides
  Découverte
  Aventure
  Hors Collection
  Sport
 Cartes
 Objectif Terre
  Documents
  Récits
 Beaux Livres
 Études Orientales
 Livres Épuisés
Recherche
 
   


Voyage dans les Royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos...
Et autres parties centrales de l´Indo-Chine
Henri Mouhot, 1999 (1868)

320 pages 14 x 21 cm broché

18.00 / 34.00 CHF

ISBN : 2-88086-242-6

commander l'article
version imprimable
 
 
Certains noms sont injustement oubliés de l’histoire. Ainsi, qui se souvient aujourd’hui que le site d’Angkor fut découvert par l’explorateur et naturaliste français Henri Mouhot? Parti seul en 1858, sans “sponsoring” (à l’exception du soutien moral de la Société Royale de Géographie de Londres), il parcourt de vastes régions du Siam, du Laos et du Cambodge. C’est là qu’il découvre avec stupéfaction les ruines d’Angkor, endormies sous l’épaisse végétation tropicale. Fasciné par la beauté de cette ville peuplée de secrets et de légendes, il se passionne pour le “Versailles” des Khmers. La revue Le Tour du Monde publie en feuilleton le récit intégral de sa découverte, enflammant ainsi l’imagination des lecteurs du Second Empire, avides d’exotisme, de terres lointaines et de civilisations disparues. Aucune autre aventure d’explorateur français du 19e siècle n’eut un tel impact sur l’imagination populaire, à tel point que le gouvernement fut alerté et devint conscient d’une nécessité: sauvegarder ces ruines grandioses.
Henri Mouhot est né à Montbéliard en 1826. Dès 18 ans, enseignant le français à St-Pétersbourg, il sillonne la Russie des Tsars, de la Crimée à la Pologne. A 30 ans, il épouse la petite nièce de Mungo Park, le plus illustre explorateur britannique de l’époque. Entre 1858 et 1861, il effectue trois expéditions dans l’intérieur du Siam et de l’Indochine où il découvre par hasard le site d’Angkor. Il meurt au Laos en novembre 1861, emporté par la fièvre à l’âge de 35 ans.
 

production web : icominfo Copyright © Editions Olizane
Editions Olizane • 11, rue des Vieux-Grenadiers • 1205 Genève - Suisse
Tél. ++4122 3285252 • Fax ++4122 3285796 • Email :
guides@olizane.ch