Voyages chez les Moïs d´Indochine :  : Viêtnam, Annam, Saïgon, Nha Trang, Pasteur, peste, Hanoi, Cambodge, Laos, Stung Treng
 
Bienvenue    Commandes    Diffuseurs    Nous trouver !   
 Ma commande
Objectif Terre - Récits
 
 NOUVEAUTES !
 Guides
  Découverte
  Aventure
  Hors Collection
  Sport
 Cartes
 Objectif Terre
  Documents
  Récits
 Beaux Livres
 Études Orientales
 Livres Épuisés
Recherche
 
   


Voyages chez les Moïs d´Indochine

Dr. Alexandre Yersin

196 pages

15.00 / 25.00 CHF

ISBN : 978-2-88086-442-2

commander l'article
version imprimable
 
 
Dès son arrivée en Indochine en 1890, Alexandre Yersin se passionne pour les zones encore inexplorées de la chaîne Annamitique, situées à cheval entre l’Annam et la Cochinchine. Considérées alors comme inaccessibles par les Vietnamiens, elles sont habitées par des tribus proto-indochinoises, connues sous le nom générique de Moïs. Au cours de quatre missions successives, Yersin explore de vastes régions des Hauts-Plateaux, dont le Lang-Bian, situé à 1500 m d’altitude, où sera construite, quelques années plus tard et sur ses conseils, la ville sanitaire de Dalat.
Homme curieux et téméraire, Alexandre Yersin se lance dans ces explorations sans escorte, exposé parfois à l’hostilité des autochtones, aux attaques des fauves et aux maladies endémiques. Il traverse des régions dont les populations sont minées par des guerres intestines et, grâce à son esprit pacifique et déterminé, il parviendra même à mettre fin à des conflits tribaux savamment entretenus par de petits chefs ambitieux et jaloux les uns des autres.
Ces récits d’exploration ont paru dans diverses revues et pub­lications entre 1893 et 1943. Ils sont regroupés dans ce volume par ordre chronologique, avec une carte retraçant l’itinéraire des quatre expéditions.


Alexandre YERSIN naît à Aubonne (Suisse) en 1863. Après des études de médecine à Lausanne et à Marbourg, il se rend à Paris où il participe étroitement aux recherches de l’équipe de Louis Pasteur.
En 1890, il part en Indochine en tant que médecin des Messageries maritimes et se passionne pour cette région. Lors d’une épidémie de peste en Chine du Sud qui menace aussi les colonies françaises, les autorités l’envoient à Hong Kong où il découvre le bacille de la peste. Sa vie sera désormais consacrée à la recherche et à l’agriculture tropicale; il meurt à Nha-Trang en 1943.
Au Viêt-nam, le docteur Yersin est encore aujourd’hui vénéré comme un héros national.
 

production web : icominfo Copyright © Editions Olizane
Editions Olizane • 11, rue des Vieux-Grenadiers • 1205 Genève - Suisse
Tél. ++4122 3285252 • Fax ++4122 3285796 • Email :
guides@olizane.ch